Aller au contenu

Une autre façon d'aborder le business en ligne

Aujourd'hui, la plupart des formateurs en ligne et des coachs font partie de l’une de ces deux catégories :

Les marchands de tapis sont ceux qui mentent comme ils respirent. Ils essaient de vider les poches de leurs clients le plus rapidement possible et cherchent à viser des publics vulnérables et facilement influençables.

Les experts fauchés, eux, sont ceux qui ont une passion profonde pour leur sujet. Ils mettent tout leur cœur dans la création de leurs contenus, ils veulent le bien de leur audience, mais n'arrivent pas vraiment à vivre de leur travail.

Regarde n’importe quelle thématique, tu verras que la majorité des formateurs et des coachs correspondent à l’un ou l’autre de ces deux archétypes :

Soit ils ont un beau succès financier et ce sont des marchands de tapis...

Soit ce sont des gens intègres, profondément passionnés, mais ils ne réussissent pas à dégager des revenus décents : ce sont des experts fauchés.

Quand on se lance comme formateur, coach ou expert, la plus grande difficulté est de choisir entre l’une de ces deux voies, parce qu’aucune des deux ne fait vraiment rêver…

Par conséquent, la plupart d’entre nous avons tendance à nous positionner quelque part sur ce curseur, en fonction de nos priorités du moment :

Par exemple : Jean-Pierre est dans une situation financière difficile ; il a besoin d’argent et choisit donc la voie du marchand de tapis à contrecœur, au moins pour quelque temps, afin de se reconstruire financièrement. Mais il tient quand même à garder quelques principes. Il se situe donc ici sur le curseur :

Céline loue des appartements ; elle a donc déjà de quoi subvenir à ses besoins. Elle n’est pas dans l’urgence financière et elle choisit de travailler par passion, même si ça implique de renoncer à des revenus plus élevés. Mais elle a des limites ; elle tient quand même à gagner un peu d’argent. Elle se situe donc ici sur le curseur :

Le problème, c’est que peu importe la place qu’on choisit sur ce fameux curseur, on continuera à devoir affronter une dissonance cognitive. On vivra dans un conflit de valeurs permanent qui sera source de stress, d’anxiété, de remises en question incessantes, et qui nous empêchera de nous accomplir pleinement ET d’obtenir les meilleurs résultats qu’on est capable d’obtenir.

Il existe pourtant une autre façon de faire ce métier : c’est la voie du MENTOR :

Un mentor, ce n’est ni un marchand de tapis ni un expert fauché.

Un mentor, c’est un formateur ou un coach qui a réussi à concilier :

1- l’intégrité ;

2- la passion pour son sujet ;

3- les résultats financiers.

Il se positionne à l’intersection de ces trois cercles et représente la synthèse idéale que n’ont réussi à faire ni les marchands de tapis ni les experts fauchés, ni ceux qui se situent entre les deux :

Un mentor, c’est un créateur qui doit son succès financier à la relation de confiance qu’il a développée avec les membres de son audience sur la durée. Il ne cherche pas à optimiser son activité pour les résultats éphémères à très court terme : il préfère fidéliser ses clients plutôt que d’essayer de leur vider les poches, puis de les remplacer comme le font les restaurants à touristes.

Un mentor, c’est un créateur qui obtient des résultats parfois remarquables, tout en agissant avec une intention saine, dans l’intérêt de ses clients et de son audience. Il n’y a jamais de conflit d’intérêts entre ses objectifs et ceux des membres de son audience.

Un mentor, c’est un formateur ou un coach qui réussit tout en employant un discours authentique, factuel et bienveillant. Il parle comme un humain, pas comme un vendeur. Il n’exagère pas, il ne trompe pas son audience. Ses paroles élèvent et éclairent, au lieu de manipuler et d’induire en erreur.

Il n’utilise pas de techniques marketing douteuses qui jouent sur les faiblesses psychologiques pour pousser à l’achat. L’argent qu’il gagne est le reflet d’un vrai service rendu, le fruit d’un échange gagnant-gagnant dont il peut être fier.​

En un mot, la voie du mentor est celle qui permet de ne plus avoir à choisir entre sa passion et les résultats.

Elle permet enfin de trouver une harmonie entre ses valeurs, sa passion et la profitabilité de son activité.

Je me suis donné pour mission de déconstruire le business en ligne pour le reconstruire sur ces trois bases :

1- intégrité ;

2- passion ;

3- résultats.

Parce qu’une troisième voie est possible et elle est beaucoup plus alignée avec les aspirations de la plupart d’entre nous.

C'est pour explorer cette voie là que j'ai préparé une série d'e-mails en quatre parties, qui s'appelle :

Son objectif, c'est d'aider les créateurs qui me suivent à bâtir les fondations d’une activité épanouissante et profitable, pour ne plus qu'ils soient obligés de choisir entre la voie du marchand de tapis et celle de l’expert fauché, ni même de se positionner quelque part entre les deux.

En voici le programme :

✉️ Jour 1 :
La voie du marchand de tapis : une boîte de pandore ;

✉️ Jour 2 :
La voie de l'expert fauché : l'autoroute vers la frustration ;

✉️ Jour 3 :
Mon histoire, et le défi que je me suis lancé pour déconstruire le business en ligne et le reconstruire sur de nouvelles bases ;

✉️ Jour 4 :
Les stratégies concrètes que je conseille d'appliquer.

Tu peux démarrer la série en cliquant ici, et tu recevras le premier e-mail dans quelques minutes, puis les suivants au fil des jours qui viennent.

Tu pourras t'en désinscrire à tout moment si elle ne t'intéresse plus.

Bonne lecture !

Jean Rivière.